Revenir sur le blog

Être le 1er partenaire protection des cultures des betteraviers est une chance et une responsabilité

Depuis toujours chez Adama, la betterave est considérée comme une production phare. Avec à sa gamme 2 produits incontournables, le fongicide Spyrale et l’herbicide Goltix, Adama continue à investir et innover.

 · 29 août 2019 · 

6 min

Avec une ambition claire : offrir aux planteurs une large gamme de solutions, répondant à leurs attentes d’efficacité, de rentabilité, et de … simplicité. Explications de Simon Cheylan, directeur général.

ADAMA c’est à la fois la force d’un groupe international et le pragmatisme d’une approche terrain. « Nous avons dans nos équipes des techniciens et ingénieurs qui sont eux-mêmes planteurs ; ainsi nous sommes en prise directe avec les attentes des agriculteurs ».  Cela est particulièrement précieux dans le contexte de mutation que traverse la filière : la productivité hectare est dorénavant corrélée aux aléas des cours mondiaux, le réglementaire réduit la palette de produits disponibles pour protéger les cultures et dans le même temps des résistances se développent. Heureusement la génétique évolue, contribuant à résoudre un nombre accru de problématiques techniques (maladies, campagnes longues, stress hydrique…). De son côté, ADAMA étoffe sa gamme. « Notre ambition est de proposer aux planteurs une palette complète de solutions. »

 

Quelle gamme pour aider les agriculteurs à réussir ?

« Être aux côtés des planteurs, c’est raisonner de façon globale. Nous avons la chance d’avoir une gamme étoffée (probablement la plus large du marché), mais dans chaque famille de produits, nous voulons aller plus loin.

En fongicides, Spyrale est la valeur sûre ; il est unique et incontournable. Cependant, nous pensons qu’il est utile de lui adjoindre une solution de biocontrôle multisite qui puisse réduire le risque d’apparition de souches résistantes à la cercosporiose. Actuellement le cuivre bénéficie d’un régime dérogatoire, mais d’autres multisites existent et nous travaillons à une solution de biocontrôle à base de soufre.

A plus long terme, nous travaillons aussi pour le développement de nouvelles formulations fongicides encore inédites en betteraves.

En herbicides, nous avons une solution robuste avec la métamitrone de la gamme Goltix, mais nous ne dormons pas sur nos lauriers car nous savons qu’avec la suppression de certaines matières actives et la complexification de la flore, il faut repenser les programmes de désherbage. Là aussi, nous agissons et nous innovons. Nous proposons Goltix Duo, une formulation originale de métamitrone et d’éthofumésate. De plus, et dès cette année, nous allons lancer Belvédère Duo qui associe l’ethofumésate et un herbicide de contact : le phenmédiphame. Une association inédite qui va « révolutionner » les programmes herbicides grâce à son niveau d’efficacité, sa souplesse d’utilisation et la qualité de sa formulation Maxx.

En insecticides, avec l’arrêt des néonicotinoïdes, les planteurs doivent revoir complètement leur façon de surveiller et de contrôler les insectes. Mavrik Jet qui vient d’être homologué combine lui aussi 2 modes d’action complémentaires, dont un effet choc. De plus, nous développons des pièges connectés permettant d’évaluer les populations de pucerons en place. Cette technologie E-Gleek est en cours de validation.

A côté des solutions conventionnelles, nous réfléchissons aussi à l’introduction de biostimulants dans les programmes, afin de stimuler les défenses des betteraves, pour les aider à lutter contre certains stress biotiques (maladies par exemple) et abiotiques (sécheresse par exemple).»


La formulation et le conditionnement, ça compte aussi

Au-delà des produits, la recherche ADAMA investit dans la qualité de formulation. « Pour obtenir l’homologation d’une nouvelle association, il faut être en mesure de prouver que le produit prêt à l’emploi apporte un surcroît d’efficacité par rapport au mélange extemporané » rappelle Simon Cheylan. Cela résulte de l’équilibre choisi entre les matières actives, mais aussi de la formulation. Un savoir-faire dont ADAMA a fait une spécialité, notamment à travers la technologie Maxx qui sécurise et booste l’efficacité des produits. C’est cette technologie qui va être exploitée dans le nouvel herbicide Belvédère Duo.


Autre point apprécié des agriculteurs : le conditionnement des produits. L’enjeu cette fois est la sécurité et le confort des utilisateurs. En septembre 2019, ADAMA lance de nouveaux conditionnements mis au point avec et pour les agriculteurs. « Plusieurs étapes de travail ont été nécessaires au cours desquelles un panel d’agriculteurs a manipulé, critiqué et contribué à améliorer le produit fini ». Concrètement, les améliorations apportées portent sur la taille de l’ouverture et l’évasement des bidons (pour éviter les projections et faciliter le rinçage), la forme de la poignée et la mise en place de reliefs adhérents pour une meilleure prise en main, un bouchon étudié pour une ouverture facile, en plus du code couleur déjà très plébiscité par les agriculteurs et qui permet de distinguer facilement un herbicide d’un fongicide par exemple… « Tout cela apporte plus de sérénité et de simplicité et par conséquent des économies de temps et de risques d’erreur. Compte-tenu du nombre de passages en betteraves et du nombre de produits manipulés par passage, ces améliorations sont jugées très utiles par les planteurs ».

 

 

Belvedere Duo - EC - 97 g/L de phenmédiphame et 94 g/L d'éthofumesate - N°AMM 9300335 - Danger - H304 Peut être mortel en cas d'ingestion et de pénétration dans les voies respiratoires. H332 Nocif par inhalation. H411 Toxique pour les organismes aquatiques, entraîne des effets néfastes à long terme. EUH401 Respectez les instructions d'utilisation pour éviter les risques pour la santé humaine et l'environnement.

Goltix® 70 UD – WG - Granulés dispersables- métamitrone 70% - AMM N°9500361- Attention- - H302 Nocif en cas d'ingestion. H410 Très toxique pour les organismes aquatiques, entraîne des effets néfastes à long terme.

Goltix® 90 - WG- Granulés dispersables- métamitrone 90%- AMM N° 9800098- Attention
H302 Nocif en cas d'ingestion. H410 Très toxique pour les organismes aquatiques, entraîne des effets néfastes à long terme.
Goltix® Flo - SC- Suspension concentrée- métamitrone 700 g/L – AMM N° 9300322- Attention - H410 Très toxique pour les organismes aquatiques, entraîne des effets néfastes à long terme.
Goltix® Duo - SC - Suspension concentrée - éthofumésate 150 g/L + métamitrone 350 g/L - AMM N°2000046 – H411 Toxique pour les organismes aquatiques, entraîne des effets néfastes à long terme.

Spyrale® - EC -100 g/L de Difénoconazole + 375g/L de Fenpropidine – AMM n° 9300487 - Danger - H302+H332 : Nocif en cas d’ingestion ou d’inhalation. H304 : Peut être mortel en cas d’ingestion et de pénétration dans les voies respiratoires. H315 : Provoque une irritation cutanée. H319 : Provoque une sévère irritation des yeux. H335 : Peut irriter les voies respiratoires. H373 : Risque présumé d'effets graves pour les organes à la suite d'expositions répétées ou d'une exposition prolongée.

Respectez les usages autorisés, doses, conditions et restrictions d’emploi mentionnés sur l’étiquette du produit et/ou consultez www.adama.com et/ou www.phytodata.com. Avant toute utilisation, assurez-vous que celle-ci est indispensable. Privilégiez chaque fois que possible les méthodes alternatives et les produits présentant le risque le plus faible pour la santé humaine et animale et pour l’environnement, conformément aux principes de la protection intégrée, consultez http://agriculture.gouv.fr/ecophyto. ®Marque déposée Adama France s.a.s.- RCS N° 349428532. Agrément n° IF01696  : Distribution de produits phytopharmaceutiques à des utilisateurs professionnels. Août 2019. Annule et remplace toute version précédente.

 

Baseline_nouvelle-charte

Découvrez nos solutions

belvedere-duo

Belvédère Duo

La solution de contact, pour un désherbage complet de vos betteraves.

Découvrir le produit
Betteraves

Téléchargez le protocole-conseil contre les mauvaises herbes de la betterave.

Télécharger le protocole-conseil

Envie de rester à jour ?

Découvrez tous nos guides pratiques téléchargeables gratuitement

Je découvre

Les derniers articles

 · 02 déc. 2022 · 

2 min

Orge : jusqu’à trois traitements face à une pression maladie en hausse

Lire l'article

 · 28 nov. 2022 · 

2 min

Un multisite comme Sesto autorisé sur orges est une bonne nouvelle !

Lire l'article

 · 25 oct. 2022 · 

2 min

Protéger vos orges par l’emploi de multisites dans vos programmes fongicides

Lire l'article