<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=6984382394937790&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">
Revenir sur le blog

Les fongicides, c’est comme les antibiotiques ce n'est pas systématique. Vrai ou faux ?

L’impact des maladies sur le rendement et la qualité des betteraves est tel qu’il est indispensable de les contrôler. Mais…

 · 15 juillet 2022 · 

3 min

Mais le recours aux fongicides ne doit pas être systématique. D’abord on peut prévenir les risques en privilégiant les variétés tolérantes ou résistantes aux maladies. Ensuite, il faut raisonner les traitements tout au long du cycle de la culture et à la parcelle et en fonction du contexte de l’année. Il n’existe pas de stratégie toute faite.

 

Vrai-Faux

 

Comment favoriser la meilleure stratégie à la parcelle ?

Les paramètres à prendre en considération :

 

semis

L’historique de la parcelle :

Si une maladie est présente régulièrement sur une parcelle, il faut limiter son développement dès le choix variétal en optant pour des variétés peu sensibles.

 

feuillage

La pression des maladies :

Le développement des maladies est dépendant des conditions pédo-climatiques de l’année, on ne peut donc pas se baser sur les dates d’intervention de l’année n-1 pour positionner les traitements de l’année en cours. Le mieux est de suivre les alertes des réseaux de références et mener des observations dans chaque parcelle, puis de positionner les traitements en fonction des seuils d’intervention.

 

Bidon

L’efficacité des produits :

En fonction du contexte de la parcelle (présence et intensité des maladies), de la tolérance aux maladies de la variété et de la date d'arrachage prévue, il faut déterminer le nombre de passages fongicides, la maladie à cibler et le produit le plus efficace sur cette maladie. L’ajout d’un produit de contact, multisite, à Spyrale® est possible, à la fois pour gagner en efficacité sur les zones fortement touchées par la cercosporiose et aussi pour protéger les molécules vis-à-vis d'éventuels phénomènes de résistance.

 

calendrier

La date d’arrachage :

Dans les parcelles arrachées tardivement, pour mieux contrôler les maladies de fin de cycle, il faut choisir des variétés tolérantes aux maladies ayant toutes le même niveau de tolérance, afin qu’elles aient les mêmes seuils d’intervention.

 

Il existe des règles permettant de favoriser la meilleure stratégie fongicide.
Nous les avons regroupées dans le protocole-conseil Adama, que nous mettons à la disposition des planteurs :

Nouveau call-to-action

 

Spyrale® - EC - 100 g/l de Difénoconazole + 375 g/l de Fenpropidine - AMM N° 9300487  Respectez les usages autorisés, doses, conditions et restrictions d’emploi mentionnés sur l’étiquette du produit et/ou consultez www.adama.com et/ou www.phytodata.com. Avant toute utilisation, assurez-vous que celle-ci est indispensable. Privilégiez chaque fois que possible les méthodes alternatives et les produits présentant le risque le plus faible pour la santé humaine et animale et pour l’environnement, conformément aux principes de la protection intégrée, consultez http://agriculture.gouv.fr/ecophyto. ®Marque déposée Adama France s.a.s. - RCS N° 349428532. Agrément n° IF01696 : Distribution de produits phytopharmaceutiques à des utilisateurs professionnels.

ML_Spyrale_juin2020

Baseline_nouvelle-charte

 

Découvrez nos solutions fongicides sur betterave

3700249117336_Spyrale_5L

Spyrale®

Le fongicide unique et incontournable

Découvrir le produit
Betteraves

Tout comprendre aux maladies foliaires de la betterave

New call-to-action

Envie de rester à jour ?

Découvrez tous nos guides pratiques téléchargeables gratuitement

Je découvre

Les derniers articles

 · 09 août 2022 · 

2 min

CODIX®/RESUM® : Résultats Arvalis – Institut du Végétal automne 2021

Lire l'article

 · 02 août 2022 · 

2 min

PERIOD®, la référence 3 voies

Lire l'article

 · 19 juil. 2022 · 

1 min

+ rendement, + de régularité, - d’IFT, - de maladies du feuillage, comment ? Réponse dans nos résultats d’essais.

Lire l'article