Revenir sur le blog

Wanted : Pégomyie. Plus qu’une ennemie, une infamie !

 · 08 juillet 2019 · 

1 min

Ce qui doit alerter

Les mouches pondent des œufs sur la face inférieure des feuilles.
Ils sont blancs, de forme allongée et mesurent 1 mm. Puis les larves migrent entre les deux épidermes et creusent des galeries.

Symptômes :
De mai à septembre, on observe des feuilles minées et des taches parcheminées translucides : ce sont les galeries abritant des asticots.

Risques :
Au stade plantule, les galeries peuvent provoquer la mort des jeunes plants. Les générations suivantes sont moins nuisibles car les feuilles sont plus développées (à partir du stade 6 – feuilles vraies).

Nuisibilité :

Baisses de rendement de l’ordre de 5 à 10%.

Facteurs favorables :
• Mois de mai sec et chaud.
• Proximité d’un tas de fumier.
• Zone maritime.

Conseils :
Seuil d’intervention : 10 % de plantes atteintes avec des dégâts avant couverture du sol et 50 % après couverture du sol.
Solution : Insecticide en végétation. Pulvérisation le soir avec un volume d’eau élevé (250 à 300 litres / ha).

 

Identification des larves

Pegomyie

• Les larves mesurent 6 à 8 mm.
• Elles sont de couleur blanche à verdâtre.
• Elles ont la forme d’asticot.

Les larves sont actives la nuit et se cachent (en se recroquevillant) le jour dans la couche superficielle du sol.

 


Identification des adultes690x450-Pegomyie20adulte

• L’adulte est une mouche mesurant 7 à 8 mm.
• Elle est de couleur gris clair avec des pattes jaunâtres et de nombreuses soies.
• Ses ailes sont transparentes.
• Mesure d’un à 3 cm.

À savoir : 2 à 3 générations s’étalent entre mai et septembre. 

Découvrez nos solutions insecticides

Mavrik_jet

Mavrik® Jet

Rapide comme l'éclair, pulvérise les pucerons

Découvrir le produit
Betteraves

Reconnaitre les principaux ravageurs et auxiliaires de la betterave

Télécharger l'étude

Envie de rester à jour ?

Découvrez tous nos guides pratiques téléchargeables gratuitement

Je découvre

Les derniers articles

 · 02 déc. 2022 · 

2 min

Orge : jusqu’à trois traitements face à une pression maladie en hausse

Lire l'article

 · 28 nov. 2022 · 

2 min

Un multisite comme Sesto autorisé sur orges est une bonne nouvelle !

Lire l'article

 · 25 oct. 2022 · 

2 min

Protéger vos orges par l’emploi de multisites dans vos programmes fongicides

Lire l'article