<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=6984382394937790&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Betteraves

Goltix Duo, la combinaison gagnante qui répond au contexte technique et économique d’aujourd’hui.

Face à une flore qui se complexifie, plus que jamais les betteraviers doivent viser la sécurité pour leur désherbage.

Par son spectre, sa souplesse d’emploi, l’équilibre de sa formule et la qualité de sa formulation, Goltix Duo séduit un grand nombre de planteurs. Explications de Benjamin Thullier, Ingénieur Marketing et Développement chez Adama.

Depuis quelques années, avec le retrait d’un certain nombre de matières actives herbicides, le raisonnement du désherbage betterave se complique. La flore évolue. Le nombre d’adventices présentes est en augmentation et parmi elles, certaines deviennent difficiles à maîtriser ; c’est le cas des graminées automnales telles que les vulpins et les ray grass, mais aussi les ombellifères, les matricaires, chénopodes et renouées. C’est à l’échelle de la rotation que les problèmes se créent. Par exemple, un vulpin résistant dans une parcelle de céréales engendre 3000 graines, dont la durée de vie est de 15 ans ! Si le vulpin n’a pas été maîtrisé dans la céréale, on a donc intérêt à l’éradiquer dans la betterave qui suit, non seulement pour limiter la concurrence avec la culture mais aussi pour assainir la parcelle à l’échelle de la rotation. Dans ce contexte, Goltix Duo utilisable en pré comme en post, et dont l’effet résulte de 2 matières actives complémentaires (métamitrone et éthofumésate) est une solution sans égal.

 


En pré, à 3 l/ha Goltix Duo maîtrise les graminées et les ombellifères.

 

En pré, Goltix Duo est homologué à la dose nécessaire (3l/ha) pour sécuriser le désherbage vis-à-vis des vulpins, ray grass et ombellifères. En plus, cette performance retarde l’émergence des adventices (donc limite la concurrence à un stade précoce déterminant pour le rendement) et sensibilise les adventices présentes au traitement de post.

 


En post, Goltix Duo agit efficacement sur un large spectre de dicots.

 

Chénopodes, matricaires, renouées, fumeterre… Goltix Duo agit en post sur 92% des adventices difficiles à détruire. Sa formulation liquide est optimale : par rapport aux mélanges extemporanés, elle apporte un surcroit d’efficacité.

 


Efficace, économique et pratique

 

Au-delà de ses performances Goltix Duo a des atouts vraiment séduisants dans le contexte actuel :
• Un seul produit à gérer : si pour des raisons climatiques le traitement de pré n’a pas pu être fait, Goltix Duo se positionnera en post, c’est pratique
• Une formulation prête à l’emploi : moins de manipulation, pas de risque d’erreur de dosages, gain de temps, c’est sécurisant
• Une solution réglementaire durable : Goltix Duo bénéficie des homologations jusqu’en 2024, c’est rassurant
• Un profil économique favorable, c’est rentable.

Goltix® Duo - suspension concentrée SC – 150 g/L d’éthofumesate et 350 g/L de métamitrone - AMM N°2000046 - H411, EUH401 - Respectez les usages autorisés, doses, conditions et restrictions d’emploi mentionnés sur l’étiquette du produit et/ou consultez www.adama.com et/ou www.phytodata.com. Avant toute utilisation, assurez-vous que celle-ci est indispensable. Privilégiez chaque fois que possible les méthodes alternatives et les produits présentant le risque le plus faible pour la santé humaine et animale et pour l’environnement, conformément aux principes de la protection intégrée, consultez http://agriculture.gouv.fr/ecophyto. ® Marque déposée Adama France s.a.s.- RCS N° 349428532. Agrément n° IF01696 : Distribution de produits phytopharmaceutiques à des utilisateurs professionnels. Janvier 2020 - Annule et remplace toute version précédente.

 

Attention,
H411
EUH401

Adama-Mentions-Legales-539

 

Nouveau call-to-action

Découvrez les articles de la même catégorie

MalatestaGhislain

Betteraves

La cercosporiose gagne du terrain mais reste contrôlable

11/06/2019

arnaud-seurat

Betteraves

Entretenir le semoir, c’est mon truc

Optimiser la précision de semis ? C'est possible. Le point avec Arnaud SEURAT, betteravier dans l’Aube

08/04/2019

1080x5722-debret

Betteraves

Mon truc, c’est l’observation au champ

09/05/2019

Vous souhaitez découvrir d'autres articles du blog Adama ?