<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=6984382394937790&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">
Revenir sur le blog

Des solutions souples pour protéger le plus longtemps possible mes céréales

Jérôme Vallier, céréalier dans le département de la Dordogne, partage avec nous son expérience en termes de protection de ces blés contre les maladies. La souplesse des solutions utilisées  est pour lui primordiale pour sécuriser sa récolte. 

 · 10 juillet 2024 · 

3 min

 

« D’une campagne à l’autre, les conditions météorologiques induisent des niveaux de pression maladies radicalement différents. Sur mon exploitation de 150 hectares, située à Montagrier, au nord-ouest de Périgueux, le blé tendre représente environ un tiers de la surface totale. Il revient tous les trois à quatre ans, en alternance avec des cultures de printemps, maïs, tournesol, soja. En termes de maladies, septoriose et rouille sont les plus préjudiciables. Sur la campagne de test, je qualifierais l’année 2023 de moyenne s’agissant de la pression maladie. J’ai une stratégie d’intervention en 1 à 2 passages selon le niveau de pression maladie. Un passage « pivot » au stade DFE (dernière feuille étalée) et si besoin, un passage au stade épiaison. À ce stade, je cherche surtout à protéger l’épi contre la fusariose et le risque mycotoxines.  

Je suis évidemment attentif aux nouvelles solutions qui arrivent sur le marché. Ces alternatives, doivent être intéressantes sur le plan économique mais aussi polyvalentes, quant au spectre de maladie qu’elles visent, et souples dans le positionnement afin que l’on puisse protéger la plante le plus longtemps possible pour sécuriser rendement et qualité. Lorsque je teste des nouvelles solutions ce sont les critères auxquels je suis le plus attentif.

Avastel®, la solution d’Adama qui associe fluxapyroxad et prothiconazole m’a donné satisfaction puisqu’à la récolte, le rendement était légèrement supérieur par rapport au témoin. La solution a été appliquée le 11 avril au stade DFE, à la dose préconisée de 1l/ha. Je pense que sur ce point, il serait intéressant de voir si on peut baisser la dose. S’agissant de la mise en œuvre et l’application du produit, je n’ai pas rencontré de difficulté particulière. 

Si elles sont compétitives sur le plan économique, il est de bon augure de voir arriver sur le marché des nouvelles solutions. Cela nous permet d’avoir à disposition un panel de matières actives que l’on peut alterner. Dans la perspective d’accompagner la transition agroécologie et de baisser l’usage des produits phytosanitaires, il faut que les nouvelles solutions soient polyvalentes par rapport au spectre des maladies et souples dans le positionnement tout en ayant un niveau d’efficacité comparable aux solutions de référence. »

 

AVASTEL® - EC - 75 g/l de Fluxapyroxade + 150 g/l de Prothioconazole - AMM N° 2240236 - Respectez les usages autorisés, doses, conditions et restrictions d’emploi mentionnés sur l’étiquette du produit et/ou consultez www.adama.com et/ou www.phytodata.com. Avant toute utilisation, assurez-vous que celle-ci est indispensable. Privilégiez chaque fois que possible les méthodes alternatives et les produits présentant le risque le plus faible pour la santé humaine et animale et pour l’environnement, conformément aux principes de la protection intégrée, consultez https://agriculture.gouv.fr/ecophyto. ®Marque déposée Adama France s.a.s. - RCS N°349428532. Agrément n° IF01696 : Distribution de produits phytopharmaceutiques à des utilisateurs professionnels.

ML_Avastel_Juillet2024

Baseline_nouvelle-charte-jpg

 

Découvrez nos solutions fongicides céréales

AVASTEL-5L-V2 (1)

Maladies

Avastel, fongicide céréales préventif et curatif = Une solutions intelligente

Découvrir le produit
Céréales

Téléchargez "Le saviez-vous ?", édition spéciale contre les maladies du blé

Telecharger le guide

Envie de rester à jour ?

Découvrez tous nos guides pratiques téléchargeables gratuitement

Je découvre

Les derniers articles

Aménagements favorables à la biodiversité : plusieurs choix possibles pour la déclaration PAC

Lire l'article

Choisir un aménagement favorable à la protection des cours d’eau et à la biodiversité : pourquoi et comment ?

Lire l'article

 · 15 juil. 2024 · 

1 min

Une nouvelle approche de désherbage avec Tablo 700. Les agriculteurs témoignent.

Lire l'article