<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=6984382394937790&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Céréales

Semis des céréales chahutés : s’adapter pour préserver le potentiel !

Les conditions météo particulières de cet automne ont des répercutions sur les semis et la protection des céréales. Nos conseils...
20181127_112638(0)_1080x572

Les conditions météorologiques de ces dernières semaines n’ont pas facilité les chantiers de semis de céréales qui n’avaient pas pu être faits sur octobre, entraînant dans certaines régions des décalages de dates de semis importants. Les dernières statistiques Céré'Obs (France Agri Mer) des semis de blé tendre indiquent en effet un fort retard, en particulier dans le Sud (Aquitaine) et l’Ouest (Poitou Charente et Bretagne) de la France. Et les conditions actuelles (météo et état des sols) laissent à penser que les semis dans ces régions ne seront pas envisageables avant décembre.

 

Mieux vaut semer plus tard dans de bonnes conditions que de rater sa levée en forçant le semis ! « En région Centre – Ile de France, 25 % des semis n’ont encore été réalisés. On observe de nombreuses parcelles où le semis a été forcé. Les sols limoneux sont battus et les sols argileux sont très motteux. De plus, les grains sont souvent mal enterrés, ce qui ne facilite pas le désherbage. Dans quelques parcelles, des grains pourrissent et les limaces se régalent ! » témoigne Christophe Biney, expert Adama région Centre – Ile-de-France.

 


Pour ceux qui ont eu la chance de pouvoir semer correctement, il est indispensable de ne pas baisser la garde !

Malgré le refroidissement, les risques pucerons (Rhopalosiphum padi) et cicadelles, tous deux vecteurs de la Jaunisse Nanisante de l'Orge (JNO), sont toujours présents sur les parcelles. Le réseau d'observation BPI et notre guide des Bonnes pratiques insecticides à télécharger vous permettront d'optimiser vos interventions si elles sont nécessaires.


Quant aux limaces, « la surveillance régulière des pièges reste de rigueur, surtout si le radoucissement annoncé la semaine prochaine se confirme. » avertit Vincent Vernay, expert Adama Pays de Loire - Poitou Charentes. Pour vous y aider, vous retrouverez tous nos outils (estimation du risque, piégeage, Appli Lim-alert…) sur notre page Solutions anti-limaces.


Côté désherbage, les conditions météo ont favorisé les levées de vulpins et de ray-grass. Si les conditions le permettent, il est indispensable de maintenir un désherbage d’automne, en prélevée avec des solutions de type Codix®, Trinity® ou Constel®, ou en post-levée à 1-2 feuilles avec des produits racinaires, comme Merkur®. Un Trinity® ou un Merkur®, en bloquant la germination des graines et la croissance des jeunes plantules, permettra une maîtrise des levées échelonnées. 
« Enfin, les pluies ont pu lessiver quelques traitements sur les semis d’octobre. Il peut être nécessaire suivant la flore de prévoir un second passage. » prévient Amandine Deyrieux, notre experte Adama Sud-Ouest. 

Pour plus d'informations concernant nos préconisations désherbage d'automne, télécharger notre guide des bonnes pratiques herbicides.


Et pour ceux qui n’ont pas encore semé, pas d’inquiétudes à avoir !

Le semis reste possible jusqu’à janvier, mais à partir de mi-décembre, quelques adaptations sont à prévoir : choix variétal (alternativité, précocité…) et densité de semis.

 

La bonne nouvelle est que la culture sera moins impactée par les ravageurs d’automne tels les cicadelles et les pucerons. En revanche, gare aux limaces ! Les levées tardives, plus lentes y sont plus sensibles. Il faudra rester vigilants !


Les fenêtres de tir pour le désherbage se réduisant avec le temps, il sera possible de s’orienter vers une prélevée pour assurer un minimum la propreté de la parcelle avec une solution de type Codix® ou Trinity®. Une post à base de Constel®, solution suffisamment souple pour intervenir jusque début mars, pourra également être envisagée si les conditions climatiques le permettent. Bon courage à tous !

 

TRINITY® : AMM N°20160208 - SC - Suspension concentrée - Chlortoluron 250 g/L + diflufénican 40 g/L + pendiméthaline 300 g/L - CODIX® : AMM N°2130140 - SC - Suspension concentrée - Diflufénicanil 40 g/L (3,6%) + pendiméthaline 400 g/L (35,6%). - CONSTEL® : AMM N°2070184 - SC - Suspension concentrée - Chlortoluron 400 g/L (35,7%)+ diflufenicanil 25 g/L (2,2%). - MERKUR® : AMM N°2180807 - SC - Suspension concentrée - Flufenacet 80 g/L (7.3%) + diflufenicanil 20 g/L (1.8%) + pendiméthaline 333 g/L (30.3%). Respectez les usages autorisés, doses, conditions et restrictions d’emploi mentionnés: sur l’étiquette du produit et/ou consultez www.adama.com et/ou
www.phytodata.com. Avant toute utilisation, assurez-vous que celle-ci est indispensable. Privilégiez chaque fois que possible les méthodes alternatives et les produits présentant le risque le plus faible pour la santé humaine et animale et pour l’environnement, conformément aux principes de la protection intégrée, consultez http://agriculture.gouv.fr/ecophyto. ®Marque déposée Adama France s.a.s.- RCS N° 349428532. Agrément n° IF01696 :
Distribution de produits phytopharmaceutiques à des utilisateurs professionnels. Novembre 2019. Annule et remplace toute version précédente.

 

ML_Trinity_nov2019

ML_Constel_nov2019

ML_Merkur_nov2019

ML_Codix_nov2019

Adama-Mentions-Legales-539

 

New call-to-action
Découvrez les articles de la même catégorie

Céréales

Avec Merkur, plus besoin de compléter mon désherbage au printemps

Contre les vulpins, Sébastien Songy agriculteur dans la Marne a utilisé Merkur® sur escourgeons et sur bl...

03/06/2020

Portrait1

Céréales

Les céréaliers ont besoin de solutions efficaces contre les adventices résistantes

En désherbage céréales, les agriculteurs sont confrontés à des problèmes spécifiques liés aux phénomènes ...

29/06/2019

Céréales

Maladies des céréales, c'est le moment de sécuriser vos rendements avec Kantik/Kromatik/Voltaïk

Une météo capricieuse signifie un réservoir important en maladies fongiques sur vos céréales. Sécuriser v...

25/03/2020

Vous souhaitez découvrir d'autres articles du blog Adama ?