<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=6984382394937790&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">
Revenir sur le blog

Vignes : comment lutter contre le gel ?

Un épisode de gel est annoncé pour ce week-end. Alors que 2021 laissera un souvenir amer pour nombre de vignerons et d'arboriculteurs touchés par le gel, comment se protéger - efficacement - de ce fléau ?

 · 30 mars 2022 · 

2 min

Différentes méthodes existent, chacune ayant son intérêt selon les types de gelée et la topographie des vignobles . Mais aucune ne se positionne comme idéale en toutes situations.

À l’heure actuelle, la technique la plus efficace reste l’aspersion d’eau, quels que soient le type de gelée et son intensité. Cette technique gourmande en eau nécessite la proximité d’une source et demande aussi une technicité importante dans sa mise en œuvre.

 

Vignes gel

 

Autre méthode utilisée : les brasseurs d’air, en particulier les tours anti-gel fixes . Les nuits de printemps, quand le ciel est dégagé et sans vent, l’air chaud qui s’est accumulé tout au long de la journée remonte en altitude, entre 15 m et 30 m, et une couche d’air froide se retrouve ainsi au sol. La tour antigel empêche ce phénomène naturel et ramène l’air chaud vers le sol.Les surfaces protégées par une tour varient, et peuvent aller jusqu’à 5ha. Mais le bruit peut incommoder.

 

D’autres équipements jouent également sur l’air, et le réchauffent. Les bougies sont efficaces certes, mais très lourdes en maintenance ! Ainsi, elles restent plutôt une solution pour les vignobles moins soumis au gel et d’une petite surface. Des chaufferettes alimentées par du fuel pulvérisé ou du gaz sont une autre option, davantage utilisée en Champagne. Il faut en installer environ 200 par hectare.

 

Vignes gel

 

Plus bruyants, les convecteurs à air chaud, semblables à des canons oscillants, tractés ou non, semblent efficaces sur tous les types de gelée. Les versions tractées ne s’adaptent pas à certains vignobles à l’inter-rang trop étroit.

 

D’autres techniques restent quant à elles confidentielles, comme les hélicoptères, les fils chauffants, très onéreux donc réservés aux AOC à forte valeur ajoutée, ou encore les substances élicitrices, utilisées en préventif pour renforcer les défenses de la plante.

 

Et vous, avez-vous testé certaines de ces techniques et qu’en avez-vous pensé ?

 

 

Découvrez nos solutions insecticides

Mavrik_jet

Mavrik® Smart

Protégez vos cultures intelligemment

Découvrir le produit
Vignes

Les auxiliaires pour lutter contre les cicadelles de la vigne ?

Télécharger l'étude

Envie de rester à jour ?

Découvrez tous nos guides pratiques téléchargeables gratuitement

Je découvre

Les derniers articles

Stim&Control, la nouvelle gamme de biosolutions d’ADAMA France

Lire l'article

 · 22 avr. 2024 · 

3 min

Quelles sont les molécules encore efficaces sur pucerons verts ? Le point sur les résistances

Lire l'article

 · 19 avr. 2024 · 

3 min

Pour maîtriser les pucerons, le programme aphicide s’impose

Lire l'article